L’objectif de l’équicie est d’accompagner chaque personne avec le cheval vers un épanouissement social, et viser alors une amélioration comportementale liée au physique et ou au psychique. L’équicien ne délivre pas d’apprentissages qui relèvent de techniques équestres, chacun peut pratiquer l’équicie sans même avoir rencontré une seule fois un cheval.

 

20180721_144342090_iOS.jpg

20180721_165616080_iOS.jpg

Qui peut être concerné ?

L’équicie est dédiée aux enfants, adolescents, adultes ou personnes âgées, atteints ou non d’une déficience, d’un handicap (qu’il soit moteur, mental, sensoriel et/ou social) ou d’un polyhandicap, mais également à toute personne désireuse de ressentir un mieux être ou recherchant un soutien.


 

L’équicie est pratiquée en atelier individuel ou collectif (groupe). Toute personne accompagnée construit avec l’équicien son projet d’équicie individualisé. Le projet s’élabore en fonction de la visée qui peut être thérapeutique, éducative ou de soutien/loisir selon la demande du prescripteur. Ce dernier peut être un professionnel du secteur médico-social : éducateur, orthophoniste, kinésithérapeute, psychologue, médecin, assistante sociale, psychomotricien etc... travaillant seul ou en équipe pluridisciplinaire. La famille peut également être à l’initiative de la demande d’aide. L’équicie s’adresse aux établissements médicaux-sociaux (IME, FAM, MAS, EHPAD, SESSAD, ITEP…) et également à des groupes scolaires, des centres de loisir, des associations…

 

 
Atelier de ou en groupe.

Atelier de ou en groupe.

Atelier individuel.

Atelier individuel.


Le projet qu’il soit construit avec des particuliers ou en institution définit la finalité de la demande du prescripteur et les objectifs qui en découlent ainsi que le rythme des ateliers. Le projet est régulièrement évalué sous forme de bilans et peut être réajusté si besoin.


20180721_163358970_iOS.jpg

Bienfaits

De la relation avec le cheval naissent l’utilisation et le développement des pleines capacités de la personne, qu’elles soient psychologiques ou corporelles : communication, adaptation, apprentissages, concentration, conscience de soi et de l’autre, gestion émotionnelle, équilibre postural, utilisation de la motricité fine et globale, éveil des sens…


Pour toute demande de renseignements : nous contacter.